Solidarity with undocumented workers

/ MOC-Brussels, committee of undocumented workers an

This project was ended 31/05/2020

La solidarité c’est de répartir sur les épaules les plus larges les charges les plus lourdes. Cette caisse de solidarité sert à soutenir quelques militant.e.s sans papiers à affronter des besoins urgents. Mais c’est aussi un appel à ce que les pouvoirs publics l’organisent pour qu’elle soit juste et protège tou.te.s celles qui en ont besoin. 

Notre objectif est de récolter au moins 6500 euros chaque mois de confinement.

Les militantes du Comité des Travailleur.euse.s sans papiers et de la ligue des travailleuses domestiques travaillent toute l’année et se mobilisent au quotidien avec nous pour les travailleurs sans et avec papiers. Pourtant aujourd’hui face à la crise, ils se retrouvent sans revenus. Ils sont l’exemple extrême de tout ceux que les politiques publiques laissent aujourd’hui sur le carreau : travailleur.euse.s précaires, autonomes, sdf ou sans-papiers.

Ces militant.e.s ont besoin de soutien pour leurs loyers en particulier. La caisse ne servira qu’en dernier recours après négociation pour l'abandon, la réduction et/ou gel des loyers. Notre objectif est de récolter au moins 6500 euros chaque mois de confinement. C’est pourquoi nous faisons cet appel pour compléter notre soutien.

Nous rendons cet appel public aussi pour interpeller les pouvoirs publics pour qu’ils assurent la protection de tou.te.s indépendamment du statut, et financées les épaules les plus larges. Il n’y a qu’en protégeant les plus précaires que nous pouvons nous protéger tou.te.s des conséquences sanitaires, économiques et sociales de cette crise.

Les Confins, résistance au quotidien sur les réalités et inégalités sociales exacerbées sous confinement:

Plus d'info sur Moc Bruxelles